hair-care
Soin | Boucles

Perte de cheveux: aucune raison de paniquer!

Il est parfaitement normal de perdre de 50 à 100 cheveux par jour. C'est une autre histoire lorsque vous vous réveillez un matin et découvrez beaucoup de cheveux sur votre oreiller et que votre brosse ramasse des poignées de cheveux tous les jours. Restez calme et préparez-vous à faire des recherches sur la ou les causes de votre perte de cheveux.

Hair Loss
© Stockbyte

Don’t despair! You can fight hair loss in many ways

Dans des circonstances normales, les processus biologiques liés à la croissance capillaire sont en équilibre. Certains cheveux tombent, de nouveaux poussent, vous en gagnez et vous en perdez. Il s'agit du processus normal et sain qui reflète les diverses phases de croissance des cheveux. Si ces phases de croissance arrêtent de se produire comme la nature le prévoit, vous pouvez présenter une perte de cheveux accrue. Ci-dessous, nous traitons de diverses causes possibles de la perte de cheveux, et ce que vous pouvez faire à cet égard. Si votre perte de cheveux dure depuis plus de six mois déjà, vous devriez consulter un dermatologue ou votre médecin.

1. Perte de cheveux hormonale

Notre système hormonal est très sensible et réagit même aux changements les plus minimes. Dans des circonstances normales, les hormones sexuelles féminines appelées œstrogènes assurent une croissance capillaire dense. Plusieurs femmes connaissent l'effet de croissance capillaire sensationnel pendant la grossesse. Toutefois, les hormones mâles (androgènes) sont peu propices à la croissance capillaire et se retrouvent en petites quantités dans le corps de la femme. Chez les hommes comme chez les femmes, davantage d'androgènes sont sécrétés sous l'effet du stress. Cela peut bouleverser l'équilibre hormonal et entraîner la perte des cheveux. Dans certains cas plus sévères, le dermatologue prescrira des suppresseurs d'androgènes. Souvent, les gens n'ont qu'à ralentir leur rythme de vie et relaxer. Une glande thyroïde dysfonctionnelle est une autre cause possible. Votre docteur pourrait vous faire passer des analyses de sang pour vérifier vos taux hormonaux et voir si ceux-ci sont la raison de votre perte de cheveux.

2. Perte de cheveux (cheveux cassants) en raison de "péchés" liés aux soins capillaires

Bien que les cheveux soient très vigoureux, trop de stress les rendront rêches et fragiles. Un tel stress peut être dû, entre autres, à des décolorations, des changements fréquents de couleur, des permanentes ou l'utilisation fréquente d'un fer plat. Ces mauvais traitements ne causent pas directement la perte de cheveux, mais ils peuvent entraîner la cassure des cheveux. Le cheveu peut se casser près de la racine, occasionnant des repousses inesthétiques.
 
Seuls de véritables accidents avec des produits chimiques peuvent causer une perte directe des cheveux. Par exemple, un tel accident peut se produire lorsque les produits utilisés lors d'une décoloration ou d'une permanente restent trop longtemps sur votre cuir chevelu. Dans ce cas, la seule chose que vous pouvez faire est de laisser reposer vos cheveux et attendre qu'ils récupèrent. Vous devriez utiliser le shampoing avec modération, réduire le temps de lavage des cheveux, et vous abstenir de trop les coiffer. Dans toute la mesure du possible, vous ne devriez pas utiliser d'agent de coloration ou de teinture sur vos cheveux pendant un certain temps, ou vous devriez à tout le moins utiliser des produits doux pour les cheveux.

3. Perte de cheveux causée par une carence vitaminique

La repousse des cheveux nécessite un régime alimentaire riche en vitamines. Une alimentation déséquilibrée ou des régimes-chocs peuvent entraîner une perte temporaire des cheveux. Les cheveux excellent lorsque vous adoptez une alimentation équilibrée comprenant fruits, légumes, protéines (p. ex., lait, yogourt, caillé, viandes maigres, et poissons de mer), grains entiers, noix et huiles de qualité supérieure. S'il vous est impossible de vous en tenir à ce régime optimal, il est conseillé de prendre des compléments alimentaires pour les cheveux, notamment la biotine, la niacine, le zinc, ainsi que les vitamines B6, B12, A et E.

4. Perte de cheveux en raison de déficiences immunitaires

La perte de cheveux peut aussi être la conséquence tardive d'une infection. Au printemps, vous pourriez remarquer que vos cheveux tombent après avoir eu une grippe durant l'hiver. La perte de cheveu se résorbe habituellement après un délai aussi long que trois mois, pendant lequel les racines capillaires endommagées récupèrent la santé.

Autres astuces pour contrer la perte de cheveux

Découvrez: Boucles